Survie

Louis Michel, the right man at the right place

rédigé le 5 juin 2013 (mis en ligne le 12 juin 2013) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Billets d’Afrique est déjà en mesure d’annoncer, en dépit de toutes les difficultés signalées par les oiseaux de mauvais augure, que les élections présidentielles franco-maliennes prévues pour fin juillet se dérouleront de manière « crédible » selon l’adjectif convenu.

C’est en effet l’ex-commissaire européen au Développement et ancien ministre belge des Affaires étrangères, Louis Michel, qui a été désigné chef de la Mission européenne d’observation électorale au Mali.

Nos lecteurs le connaissent bien pour son appui régulier à la politique africaine de la France et sa complaisance pour quelques dictateurs françafricains. Il avait notamment contribué à faire accepter la fraude électorale de Faure Gnassingbe au Togo en 2010, et avait estimé l’année suivante, lorsqu’il avait été nommé – avec l’appui de Paris – chef de la mission d’observation électorale de l’UA avant les élections législatives au Tchad, qu’Idriss Déby était prêt « à s’inscrire dans une logique totalement démocratique ».

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 225 - juin 2013
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi