Survie

Ad vitam aeternam

rédigé le 1er octobre 2013 (mis en ligne le 7 octobre 2013) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Blaise Compaoré continue de lancer des ballons d’essai en vue de faire avaler son maintien au pouvoir au terme de son mandat actuel.

Selon La voix de l’Amérique (22/09), le président burkinabé, au pouvoir depuis 1987, «  affirme poursuivre aujourd’hui son dernier mandat, conformément à la Constitution » mais « n’a pas exclu de se représenter lors de la prochaine élection présidentielle, même si l’échéance de 2015 est, selon lui, lointaine, et qu’il ne souhaite pas participer à un pré-débat sur une future candidature (…) tout en rappelant qu’en fin de compte, le choix de se représenter – ou non – lui appartiendrait. "C’est à moi de choisir" a-t-il souligné.  »

Et surtout pas aux mouvements populaires qui se multiplient contre un tel scénario…

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 228 - octobre 2013
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi