Survie

Légion d’horreur pour services rendus

rédigé le 5 janvier 2014 (mis en ligne le 13 janvier 2014) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Selon le Journal Officiel, la médaille de chevalier de la Légion d’honneur sera prochainement remise à Pierre Péan. En ce début d’année 2014 qui marquera la 20ème commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda, cette « distinction » est une véritable insulte du pouvoir français aux victimes du génocide.

Elle sera en effet remise à celui qui n’a eu de cesse de répandre les idées négationnistes de « double génocide », pointant les crimes commis par le FPR de Paul Kagamé afin d’atténuer le génocide bien réel commis contre les Tutsi, de défendre l’action du pouvoir français de l’époque auprès des génocidaires ou de tenter de discréditer les associations comme Survie dans leur combat contre l’impunité des complices français de ce crime.

Dans son livre Noires fureurs, blancs menteurs, Péan n’a pas hésité à relayer et reprendre la propagande raciste qui fut à la base de l’idéologie d’extermination, écrivant ainsi que «  la culture du mensonge et de la dissimulation domine toutes les autres chez les Tutsi » ou, citant un ancien fonctionnaire colonial belge, « c’est ce qui fait de cette race [les Tutsi] l’une des plus menteuses qui soient sous le soleil ». Il sera relaxé du chef d’accusation de « provocation à la haine raciale » pour ces écrits à la suite d’un procès qui aura vu notamment Hubert Védrine voler à son secours.

Cette décoration a des relents de remerciements pour services rendus à ceux qui cherchent l’impunité.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 231 - janvier 2014
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du retard. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi