Survie

Compagnie des mines de France (et d’Afrique)

rédigé le 3 mars 2014 (mis en ligne le 5 mai 2014) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Le gouvernement s’apprête à créer une «  Compagnie nationale des mines de France  » (CMF), en la dotant d’un budget de 200 à 400 millions d’euros : une petite société, pour l’industrie minière, mais qui est destinée à l’exploration plutôt qu’à la production, pour laquelle une association sous forme de joint­-venture avec de grosses compagnies restera possible.

Une exploration qui, selon le ministre Arnaud Montebourg, concernera « aussi le sous­ sol d’autres pays. Les pays d’Afrique francophone, notamment, aimeraient travailler avec nous plutôt que d’avoir affaire à des multinationales étrangères » (Le Parisien, 21/02).

Message transmis au Nigériens, qui aimeraient sans doute travailler avec une boîte qui paie ses impôts plutôt qu’avec « nous »...

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 233 - mars 2014
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi