Survie

Le feuilleton Sarkozy-Kadhafi

rédigé le 1er octobre 2014 (mis en ligne le 28 novembre 2014) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Des témoignages sur un possible financement libyen de la campagne de Sarkozy continuent de surgir.

Les juges qui enquêtent sur la question ont adressé le 15 août une demande d’entraide judiciaire à Bamako pour vérifier si le Mali de l’ancien président « ATT » n’aurait pas servi de plaque tournante à des versements occultes de Kadhafi, sous la supervision de Cheick Amadou Bany Kanté, conseiller spécial d’ATT chargé des « affaires libyennes ».

Ce dernier dément bien entendu avoir joué le rôle de porteur de valises et se définit comme « point focal » pour les investissements libyens au Mali, sur lesquels il dément également avoir touché la moindre commission. Il réfute aussi connaître l’homme d’affaires Jacques Dupuydauby qui l’accuse d’avoir participé à une discussion avec Béchir Saleh, l’ancien directeur de cabinet de Kadhafi, au cours de laquelle auraient été mentionnés les financements libyens de la campagne de Sarkozy (Rfi.fr, 20/08). « Tant à titre personnel que professionnel, Bany Kanté et moi-même nous connaissons très bien », affirme pourtant Dupuydauby (Jeuneafrique.com, 20/08).

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 239 - octobre 2014
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi