Survie

Les discours et les actes

rédigé le 1er janvier 2015 (mis en ligne le 30 janvier 2015) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Un mois après la chute de Ben Ali, début 2011, la diplomatie de Nicolas Sarkozy avait remis la Légion d’honneur française au contre-amiral Jean-Dominique Okemba, secrétaire général du puissant Conseil National de Sécurité du Congo.

Trois ans plus tard, et un mois après la chute de Blaise Compaoré, l’ambassadeur de France à Brazzaville vient, au nom de François Hollande, de remettre les insignes de la Légion d’honneur à un autre pilier du régime sécuritaire du dictateur Sassou Nguesso : le général de division Guy Blanchard Okoï, chef d’état-major des armées. Tout un symbole, à l’heure où l’exécutif défend à nouveau la démocratie par le verbe...

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 242 - janvier 2015
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du retard. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi