Survie

Très grande muette

rédigé le 1er février 2015 (mis en ligne le 11 février 2015) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Il y a juste quatre ans, le 8 janvier 2011, les deux otages français enlevés au Niger, Antoine de Léocour et Vincent Delory étaient tués au cours du raid mené par les forces spéciales françaises, baptisé « Archange foudroyant ». Vincent Delory est apparemment décédé du fait des tirs français. Depuis quatre ans, la famille demande la vérité, et n’obtient que le silence…

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 243 - février 2015
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi