Survie

Vive les opex !

rédigé le 5 mai 2015 (mis en ligne le 2 juin 2015) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

« Comment le Rafale a convaincu les acheteurs de sortir le carnet de chèques » s’interroge 20 minutes (10/04) : « C’est au cours de l’intervention en Libye que le jeune avion a montré toute sa fougue. "Le premier raid en Libye a été spectaculaire. Il a prouvé qu’il était pleinement opération­nel", souligne Thierry Vigoureux, journa­liste au Point, spécialiste en aéronautique. (...) Le Mali et l’opération Serval ont achevé de convaincre les dubitatifs. "Certains avaient des doutes quant à la résistance des moteurs des Rafale aux températures élevées. Le Qatar, notam­ment", se souvient le spécialiste ».

Et nous qui pensions que ces deux interventions avaient été menées, comme nous l’avaient certifié Sarkozy puis Hollande, de manière complètement désintéressée...

Contribuez au projet "Bisesero, un scandale français"
Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 246 - mai 2015
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi