Survie

Extension (discrète) du domaine de la lutte antiterroriste

rédigé le 5 octobre 2015 (mis en ligne le 8 octobre 2015) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Officiellement, les 3500 soldats de l’opération Barkhane sont déployés sur cinq pays : Mauritanie, Burkina Faso, Tchad, Niger et Mali.

Pourtant, le blog Lignes de Défense (03/10/2015) nous apprend qu’un arrêté du 25 septembre 2015, valable pour deux ans et concernant les risques encourus par les soldats de l’opération Barkhane s’applique aussi aux militaires en Opex au Sénégal, en Algérie, en Côte d’Ivoire, en Libye (où il n’y a officiellement pas de soldats français…), au Nigéria, au Cameroun et en Centrafrique...

[ndw : depuis, face aux protestations de l’Algérie, l’arrêté aurait été retiré]

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 250 - octobre 2015
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi