Survie

Tournée des potes et des popotes

rédigé le 5 octobre 2015 (mis en ligne le 8 octobre 2015) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

« Depuis plusieurs mois, le président de la République et plusieurs ministres se sont rendus dans le "pré carré" de la France en Afrique afin de s’assurer du soutien de plusieurs pays pour la conférence climat », remarque Médiapart (23/09).

Hollande, Royal, Fabius, Girardin, Hidalgo se sont ainsi rendus au Burkina, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Congo, au Gabon, et même en Angola, au Botswana, au Ghana, en Namibie ou en Zambie pour y parler COP 21. Objectif : assurer le succès et le financement de la conférence abritée par la capitale française, quitte à manier la brosse à reluire.

Ainsi « François Hollande a salué la mobilisation de la République du Congo en faveur du succès de la Conférence de Paris sur le climat. (…) Début septembre, Hidalgo était, elle, dans la capitale congolaise, où elle a notamment déclaré : " La ville de Brazzaville, son maire et le président de la République sont très engagés sur les questions de climat. Le rôle joué par le président pour la protection de la forêt […] est très important" ».

Même sketch de Royal au Gabon qui a salué les « efforts courageux des pays forestiers ». Des efforts, qui rappelons le, consistent surtout à laisser piller les forêts par des entreprises étrangères moyennant une participation pour le clan au pouvoir…

Bref la Françafrique se met au vert et nous promet de belles promesses sans lendemain pour sauver le climat.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 250 - octobre 2015
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi