Survie

Spécialiste des forums inutiles

rédigé le 1er novembre 2015 (mis en ligne le 16 mars 2016) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Il n’y a pas qu’en Afrique que Richard
Attias organise des forums pour redorer
l’image des dictateurs françafricains.

C’est
en effet « Richard Attias et associates » en
partenariat avec le journal Le Point, qui a
été chargé de l’organisation à Paris du
deuxième forum économique de la
Francophonie, le 27 octobre, sous l’égide
conjointe du ministère français des
Affaires étrangères et de l’Organisation
internationale de la francophonie (OIF).

Cette réorientation de l’OIF vers un
soutien aux entreprises francophones,
initiée depuis quelques années et
fermement soutenue par Michaëlle Jean,
la nouvelle Secrétaire générale canadienne,
a évidemment reçu la bénédiction
de Laurent Fabius, chantre de la
« diplomatie économique », en ouverture
du sommet. A l’honneur, côté dirigeants
africains, l’héritier d’une des plus vieilles
dictatures françafricaines : le Gabonais Ali
Bongo (Faure Gnassingbé était un temps
annoncé aussi), mais également les
présidents sénégalais et malgache, et un
ministe congolais au
moment même où
Brazzaville annonçait ses résultats truqués
au referendum sur la Constitution.

Le
meilleur reportage sur l’événement est
incontestablement celui réalisé par le
spécialiste du « comique d’investigation »,
Guillaume Meurice (« Si tu écoutes
j’annule tout », France Inter, 28/10). A
savourer, les réactions de la député PS
Seybah Dagoma qui croit qu’Attias oeuvre
pour « l’intérêt général », d’Anne Hidalgo,
maire de Paris, qui trouve que les
meilleurs termes pour définir Attias sont :
« morale, éthique et valeurs dans le
partage
 », ou encore d’Hubert Védrine qui
n’aime pas les « questions polémiques
absurdes
 » sur le monde de la finance.

Soutenez l'action en justice contre Total !
Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 251 - novembre 2015
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi