Survie

La Grande France

rédigé le 1er février 2017 (mis en ligne le 20 juillet 2017) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

L’Empire français a toujours ses défen­seurs... intéressés. Depuis des années, l’ar­chipel (inhabité) de Tromelin, dans l’océan indien, est logiquement revendiqué par l’île Maurice. Le 18 janvier dernier, rapporte Le­ Monde.fr, « Les députés devaient débattre du projet de loi autorisant l’approbation d’un accord­-cadre entre la France et la Ré­publique de Maurice sur la cogestion de l’île de Tromelin », conformément à un ac­cord signé entre les deux pays en 2010. Mais, comme le rappelle le journal, les résistances sont fortes : « Le projet de loi a été discuté et adopté en première lecture au Sénat le 18 décembre 2012. Il devait venir en discus­sion le 11 avril 2013 à l’Assemblée natio­nale, mais celle­-ci fut ajournée, le ministre des outre­mer de l’époque, Victorin Lurel, ayant signifié son refus de le défendre au banc du gouvernement. Il aura fallu at­tendre ce mois de janvier pour qu’il soit de nouveau inscrit à l’ordre du jour »... et ajourné. Une pétition souverainiste cosignée par le député du Tarn Philippe Folliot (UDI) et le député PS Gilbert Le Bris a recueilli plus de 11 000 signatures en quelques jours. « "La France s’apprête à céder de fait, et sans contrepartie, une part de notre territoire national », dénoncent-­ils. Mardi matin, le secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, André Vallini, a annoncé que le texte était retiré de l’ordre du jour. ». Certes, 11 000 signatures, c’est peu au regard du nombre de signatures dénonçant par exemple la Loi Travail de l’année dernière. Mais cette fois, le MEDEF faisait partie des opposants... Il faut rappeler que grâce aux confettis de l’Empire, la France est le deuxième pays du monde en termes de sur­ face et de « zone économique » maritime, puisque c’est bien là l’enjeu : pêche, hydro­carbures, ressources minérales... La déco­lonisation a ses limites.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 265 - février 2017
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi