Survie

Merci la France 2

rédigé le 1er février 2017 (mis en ligne le 20 juillet 2017) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Interviewé par le JDD (05/02), le général Haftar remercie « la France a fait du très bon travail, qui consiste en notre soutien, et pas seulement. Elle fait partie des pays qui se sont dressés à nos côtés. Elle nous a réellement aidé comme aucun autre pays ne l’a fait ». Et de louer le « merveilleux tra­vail » réalisé par les militaires françaises à ses côtés en Libye qui « nous a fourni des infor­mations, de la reconnaissance militaire et des experts dans le domaine de la sécurité qui nous ont beaucoup aidés (...) Nous avons énormément bénéficié de ces infor­mations. Notre reconnaissance est sans li­mite », insiste le maréchal Haftar qui précise que même après le décès des agents de la DGSE qui avait officialisé la présence mili­taire française en Libye en juillet 2016, « le gouvernement français ne nous a pas abandonnés. Il nous a rapidement fourni d’autres alternatives », sans pré­ciser lesquelles... Bien sûr le général ai­merait bien un soutien « équivalent (...) sur le plan politique, au gouvernement d’union nationale », reconnu officielle­ ment par l’ONU et la France. Il reste pourtant philosophe et ne se formalise pas plus de la schizophrénie de la politique étrangère française que les élus et les citoyens français : « Mais ça nous va si nous recevons de l’aide en termes d’information et de renseigne­ment. »

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 265 - février 2017
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi