Survie

Billets d’Afrique

272 - novembre 2017

Dans ce numéro
Édito Kanaky libre ? Mathieu Lopes

L’occupation française de la Nouvelle Calédonie serait seulement aberrante si on s’arrêtait à la seule géographie et aux 17 000 kilomètres qui séparent la France de ce territoire. L’archipel se trouve littéralement aux antipodes de la métropole. Il y aurait, pour tout Français qui déciderait soudainement de s’y installer pour quelques temps, à tout le moins de quoi s’interroger sur cette bizarrerie.
Mais, comme pour tout pays ayant été colonisé, l’Histoire y est faite de massacres, d’oppression, de vols de terres, d’attaques contre la (...)