Survie

Agents troubles

rédigé le 14 avril 2019 (mis en ligne le 1er mars 2020) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Mais qui étaient ces 13 Français en pro­venance de Libye, arrêtés le 14 avril à un poste frontière du sud­-est de la Tunisie, alors qu’ils circulaient en véhicules 4x4 à plaques diplomatiques, quelques jours après le début de l’offensive du maréchal Haftar contre la capitale libyenne ? « Conseillers secrets de chefs de guerre ? Agents des renseignements ? Agents de sé­curité auprès de l’ambassade de France à Tripoli ? Depuis ce 14 avril, toutes les ver­sions ont circulé », rapporte RFI (24/04) Les douanes tunisiennes ont en effet saisi « plusieurs centaines de grenades, des casques, des gilets pare-­balles, des lance­-missiles et lance-­roquettes et du matériel de communication (…) Finalement, il a fallu qu’un diplomate français se déplace de Tunis, à 600 km de là, pour permettre le passage des treize personnels de sécurité français qui, pour leur travail en Libye, possédaient des passeports diploma­tiques.  » «  L’affaire aurait pu en rester là », rapporte encore RFI, « mais le ministre tu­nisien de la Défense qui, de source fiable, n’était pas dans la "chaîne de communi­cation entre Paris et Tunis", s’est saisi du sujet : il a évoqué une "tentative d’infiltra­tion dans le territoire national de groupes armés en provenance de Libye", qualifiant les Français interceptés d’"hommes sous couverture diplomatique". (…) Le lende­main, mardi 23 avril, RFI a cité une source haut placée à la présidence tuni­sienne déclarant que les treize Français interceptés le 14 avril au­raient été des agents des renseigne­ments. Aussitôt, la présidence tunisienne a apporté un démenti à cette source, affirmant que la ques­tion du convoi diplomatique fran­çais "a été réglée dans un cadre légal et selon les usages diploma­tiques." » C’est-­à­-dire sous le tapis...

Soutenez l'action en justice contre Total !
Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 286 - mai 2019
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi