Survie

15 novembre-5 décembre 2005. Quinzaine internationale contre la Françafrique

Publié le 15 novembre 2005

Contexte

Le 23ème sommet des chefs d’Etat franco-africains aura lieu les 3 et 4 décembre prochains à Bamako. Le Président français, comme il est de coutume, y rencontrera l’ensemble de ses homologues africains pour s’assurer du maintien de l’influence française sur le continent, tandis que certains chefs d’Etat contestés ou en perte de vitesse chercheront à (re)gagner les faveurs de la diplomatie française, sur fond de contrats de ventes d’armes, de concessions pétrolières et autres promesses de marchés juteux.

Convaincus que les relations franco-africaines constituent un sujet suffisamment sérieux pour ne pas être confié exclusivement à ce type de rendez-vous diplomatique, Survie, Agir Ici, soutenus par des organisations françaises et africaines se sont attachés depuis 1994 à organiser des rencontres citoyennes en marge des sommets franco-africains organisés sur le sol français. Ces rendez-vous ont donné l’occasion de formuler des revendications sur les questions de droits humains, de dette, de coopération militaire, de commerce mondial, de migrations, etc.

Cette année la contre-initiative citoyenne est portée par une coalition d’organisations africaines, sous l’impulsion de la CAD Mali (Coalition des Alternatives Dette et Développement), par ailleurs organisatrice du « Forum des Peuples » (de Siby, Kita, Fana). Avec ses faibles moyens, cette coalition est en train de mettre en place un colloque de deux jours (le 30 novembre et le 1er décembre), qui se déroulera dans les locaux du Mémorial Modibo Keïta de Bamako.

En France, un comité de suivi composé d’ONG s’est mis en place pour accompagner l’initiative de la CAD. Survie s’est associée très tôt à ce projet et s’organise actuellement pour pouvoir être présente à Bamako et soutenir du mieux qu’elle pourra les organisateurs.

Pour attirer l’attention de l’opinion sur les contre- initiatives qui accompagneront le sommet des chefs d’Etat franco-africains de Bamako, et rappeler combien la lutte contre le néocolonialisme reste nécessaire, Survie a décidé de lancer une Quinzaine internationale contre la Françafrique entre le 15 novembre et le 5 décembre. A l’initiative de militants de Survie et d’associations françaises, africaines et européennes, une vingtaine d’événements (débats, projections, manifestations, concerts) seront organisés en France, au Burkina Faso, au Mali, au Cameroun, dans des pays européens, autour de thèmes liés directement au « contre-sommet ».

L’ensemble de ces événements donnera une visibilité particulière à la campagne de Survie contre le soutien de la France aux dictateurs africains dont la première phase s’achèvera à Bamako avec la remise des pétitions à la délégation française.

Programme

- 9/11 et 10/11 à Lyon, représentations de la pièce "Elf la Pompe Afrique"

- 12/11 soirée « Alternatives citoyennes en Afrique », en présence de Paul Sankara, au bar Thomas Sankara de Bayonne

- 14/11 : Bressuire (79), représentation de la pièce « Elf la Pompe Afrique », à l’initiative du collectif de la semaine de la solidarité internationale

- 17/11 : Paris, Débat sur« Négrophobie » et l’image de l’Afrique dans les médias organisé par la librairie Jonas (14, rue de la Maison Blanche) à 20h15 Avec Odile Biyidi et Mehdi Ba (sous-réserve)

- 18/11 : Lille, débat sur le Togo avec Gilles Labarthe, à la Maison Folies de Moulins à 19h

- 18/11 : Rennes, Conférence-Débat avec Halidou Ouédraogo, Président du MBDHP et de l’UIDH

- 19/11 : Saint-Ouen (93), concert Rap, Afrique et Politique à Mains d’Oeuvres avec La Razzia, Tata Pound, Lassy King Massassy

- 19/11 : Paris, débat sur « Aide publique au développement, dette, paradis fiscaux : quelles perspectives ? » à la Maison des associations du 3ème arrondissement avec Guillaume Fine (Survie), Renaud Savean (CADTM, Comité pour l’annulation de la dette du Tiers-monde), José Gayoso

- 20/11 : Les Ulis (92) Festival Africa wants to be free ! au Radazik, avec La Razzia, Tata Pound et Lassy King Massassy

- 22/11 : Paris, débat dans le cadre des mardi de l’Humanité avec Francis Wurtz et Odile Tobner, à l’AGECA (177, rue de Charonne)

- 23/11 : Paris, débat sur « La politique française à Mayotte ou la désintégration des Comores » à la Passerelle (3 rue Saint-Hubert ) à 20h avec SOS Démocratie Comores, Soeuf Elbadawi (co-auteur des « Dernières nouvelles de la Françafrique »)...

- 25/11 à Paris, débat autour de « La Françalgérie » à La Sirène,20 rue Dareau, à 20h, avec Lounis Aggoun

- 28/11 : Romans (26), intervention d’Odile Biyidi autour de l’ouvrage « Négrophobie »

- 30/11 à Paris, débat sur les assassinats de coopérants, au FIAP (30 rue Cabanis), à 20h. avec Mariama Keïta, Elizabeth Borrel, Me Olivier Morice, Jean-Louis Schaal

- 30/11 à Marseille, projection-débat « Une commission d’enquête citoyenne sur la France au Rwanda, pour quoi faire ? » à 20h à Mille Babords (691, rue Consolat)

- 30/11 à Grenoble, conférence sur la Françalgérie avec Lounis Aggoun

- 30/11- 1er décembre : Bamako (Mali) Rencontres de la société civile en contre-point du sommet Afrique-France

- 1er décembre à Grenoble, exposé pédagogique sur la Françafrique

- 2 décembre : Concert Africa wants to be free ! au Carrefour des Jeunes de Bamako

- 2 décembre à Paris, débat sur les Résistances médiatiques à la Françafrique, au FIAP, à 20h

- 4 décembre : manifestation à Paris

- 4 décembre : rencontre à Ouagadougou

- 5 décembre à Grenoble, concert de soutien

- 7 décembre à Grenoble conférence sur la lutte contre l’impunité au Burkina Faso, avec Ardiouma Sirima (Survie, MBDHP)

- 12 décembre à Grenoble, réunion d’un groupe de travail sur la coopération décentralisée

Une conférence de presse organisée à Paris le 16 novembre (date à confirmer) permettra d’annoncer l’ensemble du programme, en donnant une visibilité particulière aux événements de Bamako.