Survie

17 - 18 octobre 2008. Sommet citoyen sur les migrations à Paris

Publié le 17 octobre 2008

Photos du sommet :


Appel à la mobilisation

La France a fait du thème des migrations l’une des priorités de la présidence française de l’Union européenne du second semestre 2008.

Les 13 et 14 octobre, le conseil des ministres de l’Union européenne se réunit à Paris pour adopter un « pacte européen sur l’immigration et l’asile ». Par ailleurs, après une première réunion à Rabat en 2006, la deuxième conférence interministérielle euro-africaine en matière de migration et développement se déroulera à Paris les 20 et 21 octobre 2008.

http://www.despontspasdesmurs.org

La France entend proposer à ses homologues européens l’adoption d’accords de « gestion concertée des flux migratoires et de co-développement » comme modèle de négociation par lesquels d’une part, elle fait la promotion d’une immigration choisie, d’autre part, elle demande aux pays du Sud de réadmettre leurs ressortissants et ceux des pays tiers ayant transité sur leur territoire.

Préoccupés par le caractère essentiellement sécuritaire du traitement des flux migratoires, entraînant des milliers de morts, et par les choix économiques mis en oeuvre qui maintiennent le continent africain en marge du développement, les organisations signataires font appel à la mobilisation pour faire entendre la voix des sociétés civiles européennes et africaines.

Il est grand temps que la question des migrations et du développement soit réellement pensée sous l’angle des intérêts mutuels : ceux des pays d’origine, des pays de transit, des pays d’accueil et surtout, ceux des migrants eux-mêmes.

Nous voulons une autre Europe que celle qui se transforme en forteresse et met en oeuvre des moyens démesurés pour empêcher l’accès à son territoire et expulser les sans-papiers. Nous refusons la systématisation des centres de détention et de l’éloignement forcé.

Dans la continuité de la première conférence non gouvernementale euro-africaine « migration, liberté de circulation et droits fondamentaux »,

Les 17 et 18 octobre nous appelons à une mobilisation de grande ampleur à Paris, pour une autre conception de l’immigration et un autre rapport entre l’Union européenne, l’Afrique et le reste du monde. Nous tiendrons la deuxième conférence non gouvernementale euro-africaine, une grande manifestation pour une autre politique européenne et un concert géant.

Pour signer l’appel, organisations de la société civile uniquement, merci d’envoyer le nom de votre organisation avec le sigle et le détail de l’acronyme s’il existe, ainsi que le nom et les coordonnées d’une personne contact au sein de votre organisation à l’adresse suivante :

contact@despontspasdesmurs.org

Vendredi 17 octobre - 2ème Conférence non gouvernementale euro-africaine

De 09h à 17h, au Palais des Congrès Paris-Est Montreuil

La première conférence non gouvernementale euro-africaine a eu lieu à Rabat en 2006. Cette mobilisation, qui avait pour objectif d’initier une réflexion, une solidarité, et une parole commune des sociétés civiles africaines et européennes et de proposer des pistes alternatives aux politiques actuelles de gestion des flux migratoires avait réuni 180 personnes venant de 20 pays d’Afrique du Nord, d’Afrique subsaharienne et d’Europe. A l’issue de la rencontre, les participants ont adopté un Manifeste euro-africain et initié un réseau euro-africain sur les migrations.

Dans la continuité des travaux de ce réseau, les organisations des sociétés civiles européenne et africaine organisent la deuxième Conférence non gouvernementale euro-africaine sur « Migration et Développement », le vendredi 17 octobre 2008. De nombreuses personnalités européennes et africaines y participeront.

Après une séance plénière d’ouverture, six ateliers permettront ensuite de favoriser la prise de parole et le débat entre les participants.

Les thèmes des ateliers sont :

1 / Relations Nord-Sud, modèles de développement et migrations 2 / Politique d’immigration "choisie" : quel impact sur les droits des migrants dans les pays d’accueil ? 3 / La liberté de circulation : un droit loin d’être universel 4 / Femmes migrantes 5 / Mineurs en migration 6 / Quelle place pour le droit d’asile ?

Le détail des ateliers est en ligne ici :

http://www.despontspasdesmurs.org/IMG/pdf/description_des_ateliers_sommet_citoyen.pdf

Samedi 18 octobre - La marche et le concert à Paris

Marche festive autour du slogan « Des ponts, pas des murs » : départ Place de la Bastille à 13h30

et grand concert gratuit en présence de nombreux artistes : Place de la République, de 16h à 22h

La programmation du concert sera dévoilée fin septembre.

Toutes les infos sont sur http://www.despontspasdesmurs.org

Intervenants

Atelier 1 : Relations Nord-Sud, modèles de développement et migrations’

Sous-thèmes couverts par les intervenants :
-  Mondialisation et développement : nouveaux enjeux et accroissement des inégalités
-  Conditionnalité de l’aide à la « gestion des flux migratoires »

- Oumou Zé, CNCD, Belgique, Conditionnalité de l’aide à la « gestion des flux migratoires »
- Victor Nzuzi, Groupement de réflexion et d’Appui pour la Promotion Rurale, membre du comité FSM, RDC, Mondialisation et développement : nouveaux enjeux
- Chadia Arab, Présidente d’IDD France, lien positif migration et développement
- Mignane Diouf Coordinateur du Forum Social Sénégalais Sénégal accords de pêche et migration au Sénégal
- Facilitateur : Thierno Ba Union pour la Solidarité et l’Entraide / Groupe Migrations du CONGAD Sénégal -

Atelier 2 : Politique d’immigration « choisie » : quel impact sur les droits des migrants dans les pays d’accueil ?

Sous-thèmes couverts par les intervenants :
-  Obstacles à l’intégration dans les pays d’accueil et convention internationale sur les droits des travailleurs migrants
-  Vision utilitariste des migrants et politiques d’immigration choisie

- Renzo Fior Emmaus Italie Italie L’accueil inconditionnel : une réponse à l’immigration choisie
- Mine Gunbay RACORT Turquie / France A préciser
- Une représentante du collectif « Les Amoureux au ban public » / France Les atteintes au droit à vivre en famille pour les couples mixtes
- Spitou Mendy, SOC, Sindicato de los Obreros del Campo Sénégal / Espagne Les migrants employés dans l’agriculture industrielle en Espagne
- Facilitateur Laurent Giovannoni Secrétaire Général de la Cimade France -

Atelier 3 : La liberté de circulation : un droit loin d’être universel

Sous-thèmes couverts par les intervenants :
-  Conséquences de l’externalisation dans les pays tampons sur les droits des migrants
-  Effets en cascade dans les pays africains et l’espace CEDEAO

- Caroline Intrand Migreurop France contrôles des frontières et enfermement
- Moussa Mbaye Coordinateur d’Enda Diapol, Sénégal Sénégal liberté de circulation au sein de la CEDAO
- Hicham Rachidi GADEM Maroc Conséquences de l’externalisation pour les pays de transit
- Dicko Alassane Raymond Secrétaire permanent de l’Association Malienne des Expulsés Mali Les conditions des expulsés maliens aux premiers jours du retour forcé au Mali
- Moussa Tchangari Alternative Niger, Niger Niger Militarisation du Sahel et enjeux pour les migrations
- Facilitateur Said Tbel AMDH Maroc Maroc -

Atelier 4 : Femmes migrantes

Sous-thèmes couverts par les intervenants :
-  Précarisation des femmes migrantes
-  Genre et migration

- William Bourdon (sous réserve) Avocat France
- Sous réserve Caravane des femmes
- Sous réserve Femmes Egalité France
- Madjiguène Cissé REFDAF Sénégal
- Facilitateur Serge Kollwelter ASTI Luxembourg -

Atelier 5 : Mineurs en migration

Sous-thèmes couverts par les intervenants :
-  Précarisation des mineurs
-  Non-respect de l’intérêt supérieur de l’enfant

- Conni Gunser Conseil des réfugiés Allemagne Baisse du nombre de mineurs migrants en Europe et refoulements
- Solange Kone(sous réserve) Road Côte d’Ivoire A préciser
- Un ou une mineur isolé(e) Par le biais de France Terre d’Asile Mineurs isolés en France
- Abi Samir ATTAC Togo Togo Les contextes d’origine des mineurs migrants Facilitateur  : Catherine Tourier RESF France -

Atelier 6 : Quelle place pour le droit d’asile

Sous-thèmes à couvrir par les intervenants :
-  Chute de la demande d’asile en Europe et traitement inique des DA (Dublin II)
-  Conséquences de l’externalisation sur les demandeurs d’asile et réfugiés dans les pays de transit

- Ignacio Diaz de Aguilar ou Mauricio Valiente CEAR Espagne A préciser
- FISTON MASSAMBA CMSM Congolais A préciser
- Amadou M’Bow AMDH Mauritanie A préciser
- Emmanuel Mbolela ARCOM Congolais d’abord réfugié au Maroc, actuellement résidant aux Pays-Bas Les conséquences de la politique européenne sur les demandeurs d’asile et les réfugiés dans les pays de transit
- Témoignage Demandeur d’asile en France Par le biais de France Terre d’Asile Demandeur d’asile en France
- Facilitateur Claire Rodier Migreurop France

Toutes les infos sont sur http://www.despontspasdesmurs.org