Survie

Cycle de conférences "L’impunité, la démocratie, le néolibéralisme et l’Afrique" avec Vincent Ouattara du 15 nov au 14 déc. 2008

Publié le 14 décembre 2008

En Afrique, les populations n’en peuvent plus de la misère. En début d’année, des émeutes de la faim ont éclaté dans plusieurs pays. C’est le cas, en particulier au Burkina Faso où les résistances contre "la vie chère " s’organisent. Cette situation catastrophique a des causes profondes dans le pillage néocolonial, les rivalités impérialistes et l’imposition par la violence et la contrainte des politiques néolibérales qui ont creusé un écart incommensurable entre une minorité de dirigeants de plus en plus riches et une majorité d’hommes et de femmes qui paient la note. C’est dans ce contexte que nous avonsinvité en France Vincent Ouattara, pour participer à un cycle de conférences et de réunions-débats, sur l’impunité, la démocratie, le néolibéralisme et l’Afrique.

Vincent Ouattara est né à Bobo Dioulasso en 1960. Il est enseignant à l’Université de Koudougou, au Burkina Faso. Auteur de romans et d’essais, il a publié récemment deux ouvrages en prise directe avec l’histoire récente de son pays :

-  "L’Ere Compaoré, crimes, politique et gestion du pouvoir" , publié en 2006, chez Klamba Editions. Cet ouvrage historique qui porte sur la période 1983-2004, nous éclaire sur la situation politique, économique et sociale réelle du Burkina Faso. Il dresse un tableau concret de la situation économique du pays depuis son entrée dans le FMI, dont Blaise Compaoré s’est toujours présenté comme le bon élève. ("Bons points" en privatisations, destructions des services publics, corruption… !)

-  "Halidou Ouedradogo, une vie de lutte" (Sankofa & Gurli Edition – mai 2008 - Ouagadougou). Cette biographie est consacrée à celui qui fut président du Mouvement burkinabé des Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP), de 1989 à 2007. Dix ans après l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo, les réunions-débats auxquelles participera Vincent Ouattara sont conçues comme un hommage en sa mémoire et un "coup de projecteur" sur les dix années de luttes, de mobilisation et d’organisation du mouvement démocratique burkinabé.

Télécharger le programme des conférences en France (Grenoble, Bordeaux, Laval, St Étienne, Lille, Paris, Rennes, Toulouse, Valence, Tours, Lyon, Paris) du 15 nov au 14 déc. 2008