Survie

Février 2003. Un autre Sommet pour l’Afrique, contre voix citoyennes

Publié le 20 janvier 2003

Du 19 au 21 février prochain, la France reçoit l’Afrique à Paris. Le NEPAD -Nouveau partenariat pour l’Afrique- est à l’ordre du jour de ce traditionnel Sommet réunissant les Chefs d’État et de gouvernement français et africains.

En contrepoint de ce Sommet officiel, Agir ici et Survie organisent « Un autre sommet pour l’Afrique », dont le programme se déroulera du 16 au 21 février 2003. Expression des sociétés civiles françaises et africaines, cet autre sommet est un lieu d’expertise citoyenne, de témoignages et de propositions pour des relations franco-africaines renouvelées. En effet, les préoccupations et les propositions des sociétés civiles portent moins sur le NEPAD en tant que tel que sur la lutte contre l’impunité et pour l’Etat de droit, l’annulation de la dette et le financement du développement, l’encadrement des activités des multinationales et la lutte contre la corruption, la protection de l’environnement, la lutte contre le sida, la promotion de la démocratie contre les dictatures.

Evénement multi facettes, l’autre sommet pour l’Afrique entend donner de la voix à une pluralité d’acteurs des relations franco-africaines : écrivains, musiciens, chercheurs, militants associatifs ou simples citoyens. Il se déclinera en plusieurs volets :

- une soirée de lectures et de débat autour d’écrivains africains qui s’interrogent sur le sens de l’engagement des auteurs en politique.
- une manifestation publique pour demander l’instauration de nouvelles relations entre la France et le continent africain.
- un concert d’artistes africains qui mettent en musique leur souhait de voir l’Afrique libérée du fardeau de la dette.
- deux jours de conférences débats à l’auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris avec la participation de nombreuses personnalités africaines.

Cet autre sommet pour l’Afrique sera l’occasion de réunir les citoyens d’Afrique, de France et d’ailleurs afin d’interpeller ensemble les dirigeants français et africains sur leurs responsabilités et d’exiger un renouvellement des relations franco-africaines, fondé sur les principes de démocratie, de justice et de solidarité.

Le programme complet :

Dimanche 16 février

- Soirée de lectures et de débats autour d’auteurs africains : « La littérature africaine ; terre d’Atlas ou de Narcisse ? »

Au Théâtre de l’Opprimé, 78 rue du Charolais, 75012 Paris, à partir de 20 heures. En partenariat avec Africultures

Animateur : Serge Bessomo, Cameroun

Intervenants :
- Jean Luc Raharimanana, écrivain malgache
- Eugène Ebodé, écrivain camerounais
- Soeuf El Badawi, journaliste comorien auteur de fictions
- Sayouba Traoré, écrivain burkinabé
- Catherine Bedarida, Journaliste, Le Monde
- et La comédienne Lynda Devanneaux

Musique et chants préliminaires : Maria Teresa, chanteuse et comédienne de la troupe du Théâtre de l’Opprimé, Toninho Do Carmo, guitariste et directeur musical du Théâtre et Mikidache (artiste de l’Océan Indien)

Mardi 18 février

- Concert "Quatre voix d’Afrique contre la dette"

Au Cabaret sauvage, Parc de la Villette, 75019 Paris, à partir de 19 heures 30. A l’occasion de la sortie du CD Drop the debt (Say it loud, World Village-Harmonia Mundi) En partenariat avec la Plate-forme Dette et développement

Avec :
- Tiken Jah Fakoli (Côte d’Ivoire)
- Lokua Kanza (Congo)
- El Hadj N’Diaye (Sénégal)
- Teofilo Chantre (Cap-Vert)

Conférence débat, 19-20 février

Mercredi 19 février

- 9 h 30 : Ouverture de la conférence A l’auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris*, 5 rue de Lobau, 75004 Paris (* Grâce au groupe des Verts du Conseil de Paris)

- 10 h 00 - 13 h 00 : Quel partenariat pour l’Afrique ? Le NEPAD en questions

Président de séance : Yann Mens, Rédacteur en chef adjoint d’Alternatives Internationales Rapporteur : Anne Marchand, Groupe Afrique d’Attac

Intervenants :
- Cheikh Gueye, ENDA prospectives dialogues politiques, Sénégal
- François Traoré, président de l’UNPCB (Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina Faso)
- Patrice Yengo, président de Rupture solidarité, membre du CODESRIA (Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique)
- Ghazi Hidouci, co-président de l’AITEC (Association internationale de techniciens, experts et chercheurs)

- 14 h 00 - 16 h 00 : Justice pénale internationale : du Congo Brazzaville, témoignages contre l’impunité En partenariat avec la FIDH (Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme), l’OCDH (Observatoire congolais des droits de l’Homme) et la Fédération des congolais de la diaspora-Renouveau Conférence Nationale

Présidence : Patrick Baudouin, président d’honneur de la FIDH

Intervenants :
- Christian Mounzeo, Secrétaire général de l’OCDH
- Des témoignages de victimes

- 16 h 30 - 18 h 00 : L’Afrique livrée aux multinationales : du pillage au chaos En partenariat la plate-forme française "Publiez ce que vous payez"

Président de séance : William Bourdon, avocat, président de Sherpa Rapporteur : François-Xavier Verschave, président de Survie

Intervenants :
- Simon Taylor, "Publish what you pay", Global Witness, Royaume-Uni
- Frédéric Castell, Les Amis de la Terre
- Un représentant de la Plate-forme « Pétrole-Congo »

- Manifestation publique Rendez-vous Place de la République, Paris, à 18 h 30

Jeudi 20 février

- 9 h 00 - 12 h 00 : Dettes africaines : quelles responsabilités françaises ? En partenariat avec la Plate-forme Dette et développement

Président de séance : Philippe Texier, Comité des droits économiques, sociaux et culturels, Nations unies

Intervenants :
- Binta Sarr, présidente d’APROFES (Association de promotion de la femme sénégalaise), Sénégal
- Georgine Kengne Djeutane, Directeur des programmes du Service Œcuménique pour la paix, Cameroun
- Aminata Toure Barry, présidente de la Coalition Jubilé 2000 Mali
- Alex de la Forest-Divonne, secrétaire exécutif de la Plate-forme Dette et Développement
- François Xavier Verschave, président de Survie

- 12 h 15 - 13 h 30 : Les conséquences de la libéralisation des services sur le continent africain

Intervenants :
- Binta Sarr, présidente d’APROFES (Association de promotion de la femme sénégalaise), Sénégal
- Patrice Yengo, président de Rupture Solidarité, membre du CODESRIA
- Céline Trublin, directrice des campagnes, Agir ici

- 14 h 30 - 16 h 00 : Lutte contre le sida : où sont passés les 10 milliards ?

- 16 h 15 - 17 h 30 : Dernier acte pour les dictatures africaines : plaidoyer pour la démocratie Séance de clôture de l’Autre sommet pour l’Afrique

Avec :
- Dobian Assingar, Président de la Ligue Tchadienne des droits de l’Homme, Vice président de la FIDH, Tchad
- Godwin Tété, Président de la section France de l’Union des Forces de changement, Togo
- Benjamin Moutsila, Délégué général de la Fédération des Congolais de la diaspora - Renouveau Conférence Nationale (FCD-RCN), Congo Brazzaville
- Et Daniel Um Nyobe, fils de Ruben Um Nyobe, pionnier de l’indépendance du Cameroun, assassiné le 13 septembre 1958 au maquis.