Survie

Conférence-rencontre : « Pillage de l’art africain et restitution » avec Philippe Baqué

Publié le 1er mars 2022 - Survie Isère
Conférence-rencontre : « Pillage de l’art africain et restitution » avec Philippe Baqué Mercredi 9 mars de 19h00 à 21h00 Salle Lys Rouge 18 Allée de l’École Vaucanson 38100 Grenoble

Dans le cadre du mois décolonial 2022 de Grenoble, Survie Isère accueille Philippe Baqué, auteur d’Un nouvel or noir. Le pillage des objets d’art en Afrique.

Avec ses quelque 3000 tribus, cultures et langues différentes, l’Afrique est un continent d’une énorme diversité culturelle. Cette diversité va de pair avec des conceptions variées de l’art en soi, qui se distinguent totalement de nos conceptions occidentales de l’art. Cependant, en conséquence du colonialisme et des interventions archéologiques et ethnographiques européennes, on estime qu’aujourd’hui environ 90 à 95 % du patrimoine culturel africain se trouve dans des musées hors d’Afrique. Plus précisément, ces artefacts ont été déplacés vers les musées européens, comme le British Museum à Londres ou le Quai Branly à Paris, pendant les occupations coloniales.

Nous avons invité Phillip Baqué, qui travaille depuis 30 ans sur la spoliation et la restitution de l’art africain, à discuter de cette incroyable inégalité. Baqué vient de publier « un nouvel or noir », un livre qui retrace l’histoire de la quête de la restitution du patrimoine culturel africain. Le livre a été publié pour la première fois en 1999, mais il est aujourd’hui enrichi de nouveaux aperçus des tendances passées et présentes dans la quête de la restitution de l’art africain. Au cours de cette conférence, nous analyserons comment l’art africain a été victime de la domination coloniale pendant l’occupation occidentale d’une grande partie de l’Afrique. En outre, nous débattrons de la question des restitutions, qui est passée au premier plan ces dernières années. Nous ferons un état des lieux des conversations actuelles sur la restitution, en essayant d’analyser si nous pouvons nous attendre à ce que les annonces d’Emmanuel Macron ou de la ministre allemande des affaires culturelles Claudia Rothe de restituer bientôt, se réalisent.

Tarif : Prix libre