Survie

L’UIT, la vieille dame des télécommunications, dans la tourmente néolibérale

Publié le 29 octobre 2002 - Odile Tobner

CSDPTT, octobre 2002.

par Jean-Louis FULLSACK

(...) L’UIT est « une vieille maison » puisque ses fondations datent de 1865 (Union Télégraphique Internationale). Elle a su assurer l’évolution des télécommunications depuis ce stade primaire de la technique jusqu’à l’avènement de la fibre optique, de l’Internet et de la couverture mondiale. En cela elle mérite notre attention voire notre attachement. En conséquence, notre souci est de voir son rôle non seulement maintenu mais profondément changé par rapport à ses dérives actuelles, et enrichi de nouveaux concepts pour faire face -mieux que par le passé- aux formidables besoins des peuples des Pays dits « en Développement » et parmi ceux-ci tout particulièrement les pays africains.

Pour la version intégrale de ce texte, aller sur le site de CDSPTT, en cliquant sur ce lien


Sommaire

L’Union Internationale des Télécommunications (UIT)

1 - Composition, organisation et fonctions

Le paradoxe de l’UIT

Membres et ... Membres

2 - Le Secteur du Développement de l’UIT (UIT-D)

Introduction

Mission et fonctions de l’UIT-D

Fonctionnement de l’UIT-D

3 - Les dérives de l’UIT

Un discours irresponsable

- Premier événement : Africa Telecom 1998 à Johannesburg

- Deuxième événement : Monsieur Yoshiro Utsumi est élu Secrétaire général de l’UIT par la Plénipo de Minneapolis en 1998

- Troisième événement : Telecom Africa 2001

- Quatrième événement : La Conférence Mondiale du Développement des Télécommunications (CDMT 02) en mars 2002 à Istanbul

Des choix contestables

- Premier choix : le credo de la déréglementation

- Deuxième choix : la formation dévoyée

- Troisième choix : la braderie du 2 GHz

- Quatrième choix : les mobiles de 3ème génération

- Cinquième choix : Africa ONE contre RASCOM

- Sixième choix : des partenaires douteux

Restructurer l’UIT pour le futur

4 - CONCLUSION

a lire aussi