Quand l’Europe sous-traite le contrôle des migrations

La fermeture des frontières européennes s’est accompagnée d’une intensification de la coopération avec les « pays tiers » pour les transformer en gardes-frontières de l’UE. D’abord bilatérale, la "coopération" entre l’Union européenne (UE) et les pays tiers a été approfondie sous diverses formes, selon quatre objectifs différents : déléguer le contrôle des (...)

Politique migratoire européenne : une approche sécuritaire criminelle

Passée une vague passagère d’émotion collective, l’Union européenne a repris sa politique migratoire sans changer de cap : l’option sécuritaire lui semble être la seule voie. Près de 29 000 morts ou disparus en Méditerranée depuis 2000, plus de 2000 migrants portés disparus en mer depuis janvier 2015, et 1100 sur le seul mois d’avril : les chiffres des (...)


Développement : qui finance qui ?

À l’approche de la troisième Conférence internationale sur le financement du développement, les négociations mènent tout droit vers une (...)

Aide militaire au développement

Pour tenter de gonfler artificiellement le montant de son Aide publique au développement (APD), la France aimerait y inclure une partie (...)


Le dossier du moment

S'abonner à la newsletter